(Crédit: DR)

Fête de Pourim en Israël: vers un couvre-feu nocturne?

Pour éviter une propagation de l’épidémie de coronavirus, le gouvernement compte imposer des restrictions pour encadrer les célébrations de Pourim qui débuteront ce jeudi soir pour s’achever le lendemain.

« Les restrictions sont inévitables ». Sans surprise, le gouvernement israélien ne voit pas d’un très bon oeil l’approche de la fête de Pourim. Le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, dans une interview lundi à la radio militaire, a affirmé que « toutes les options » sont à l’étude. Son cabinet a été informé de l’organisation de rassemblements festifs à l’occasion de Pourim et d’une augmentation de 35% des ventes d’alcool.
Invité de Steve Nadjar sur Radio J, Michaël Attal, responsable de centres de vaccination à Tel-Aviv, a considéré que l’hypothèse d’un couvre-feu est « inévitable ». Il ajoute: « Les taux d’infection sont encore élevés dans le pays. Une fête comme Pourim, avec des rassemblements tant au niveau laïc qu’orthodoxe, à Bnei Brak par exemple, serait encore un foyer de départ de feu avec une montée des infections à l’arrivée de Pessah » .

Christophe Dard