(Crédit: ambassade d'Israël en Colombie)

Une Israélienne qui avait traversé la frontière syrienne libérée et de retour dans son pays

La jeune Israélienne qui a traversé la frontière syrienne a atterri à l’aéroport Ben Gourion et devrait être interrogée par le Shin Bet. En échange des femmes, Israël a libéré en Syrie deux bergers syriens qui avaient été arrêtés après avoir traversé la frontière, a gracié la militante Nihal al-Makat de Majdal Shams et a accordé une compensation supplémentaire dont la révélation est interdite. Depuis plusieurs jours, des négociations étaient en cours entre Israël et la Syrie sous la médiation de la Russie pour la libération de cette jeune femme.

La jeune femme est revenue en Israël de Moscou avec une délégation israélienne, dirigée par le chef de cabinet du bureau du Premier ministre Asher Hayun et le coordinateur des prisonniers et des personnes disparues, Yaron Blum, avec la participation de représentants du Conseil de sécurité nationale et un médecin. Ce dernier l’a examiné et a déterminé qu’elle se sentait bien. L’Israélienne a parlé à sa famille. 

La militante Nihal al-Makat (Crédit: capture d’écran Channel 12)

Le Premier ministre, Benyamin Netanyahou a déclaré: « Il y a quelques jours, une jeune Israélienne a traversé la frontière syrienne. J’ai parlé à deux reprises avec mon ami, le président russe Vladimir Poutine. J’ai demandé son aide pour la ramener, et il a effectivement agi. Je voudrais le remercier pour son engagement une fois de plus dans les efforts pour renvoyer les citoyens israéliens en Israël. Israël a toujours fait et fera toujours tout ce qui était en son pouvoir pour ramener nos citoyens chez eux. Je voudrais remercier le président, le chef du Conseil national de sécurité, le coordonnateur des prisonniers et des personnes disparues, l’armée israélienne, le Shin Bet, le Mossad, le ministère de la Défense, le ministère des Affaires étrangères et tous ceux qui ont contribué à cette opération importante. Merci. ».

Gabriel Attal