(Crédit: ministère de la Santé)

Yuli Edelstein: « Israël n’aura pas de vaccination obligatoire »

Le ministre israélien de la Santé, Yuli Edelstein, a évoqué ce jeudi après-midi le nouveau plan « Passeport vert », affirmant que les vaccins ne seront pas obligatoires. « Nous annonçons une excellente nouvelle pour les vaccinés », a-t-il déclaré. « Même maintenant, ceux qui sont rétablis peuvent aller dans les gymnases, les hôtels et les synagogues à partir de dimanche. » « Dans les deux premières semaines, nous ferons un essai. Tout ne se passera pas sans encombre. Nous sommes conscients qu’il est possible de forger des certificats de vaccin. Je veux dire ceci: quiconque pense que c’est un jeu pour enfants et imprime un certificat de vaccination pour lui-même sera finalement attrapé, et son divertissement se terminera par une peine de prison », a ajouté l’ancien président de la Knesset.

« Il y aura des lieux de travail où les employés seront soit vaccinés, soit soumis à un test de coronavirus toutes les 48 heures. Je tiens à dire qu’il n’y a pas et qu’il n’y aura pas de vaccins obligatoires en Israël. Si quelqu’un choisit de ne pas se faire vacciner, c’est son droit. »

Plus tôt jeudi, le professeur Nachman Ash, coordinateur coronavirus, a déclaré à la radio 103 FM que « la morbidité est en baisse, et nous espérons que cette tendance se poursuivra. Évidemment, avec la réouverture de l’économie, qui commence dimanche, nous suivrons avec inquiétude les taux de morbidité, et j’espère il n’y aura pas d’autre hausse. »

Ajoutant que le variant brésilien n’a pas encore été localisé en Israël, Nachman Ash a expliqué: « La mutation qui a pris le relais est la mutation britannique, avec environ 90%. Concernant la [mutation] sud-africaine, nous avons localisé plusieurs dizaines de cas, mais nous Je pense qu’il y a une épidémie beaucoup plus importante. Je ne peux pas vous dire de pourcentages absolus, mais nous estimons qu’il y en a quelques centaines de cas dans le pays. « 

Gabriel Attal