(Crédit: capture d'écran Al-Manar)

Hassan Nasrallah menace Israël après un exercice important de Tsahal

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a lancé un avertissement à Israël mardi 16 février, après que les forces de défense israéliennes aient organisé un exercice simulant une guerre avec le Hezbollah dans une menace claire pour le groupe terroriste basé au Liban. « Le front intérieur d’Israël a besoin de savoir que s’il y a une guerre avec le Hezbollah, il verra des choses qu’il n’a pas vues depuis la création d’Israël », a lancé Nasrallah. « Nous ne cherchons pas à nous battre avec Israël, mais si cela déclenche une guerre, nous nous battrons », a indiqué le secrétaire général du groupe terroriste libanais, selon Channel 13.

« Si Israël bombarde des villes au Liban, nous bombarderons des villes d’Israël, et s’il bombarde des villages au Liban, nous bombarderons des villes d’Israël. Si les FDI bombardent nos cibles militaires, nous pouvons également attaquer les cibles militaires d’Israël », a ajouté Hassan Nasrallah. « Personne ne peut garantir que quelques jours de combat entre nous et Israël ne conduiront pas à une guerre plus large. Nous suivons [les événements] et pesons nos décisions. Nous n’accepterons rien qui mettra notre pays en danger. »

Gabriel Attal