(Crédit: Fédération Internationale de Judo)

Un judoka iranien exilé est arrivé en Israël pour le tournoi de Tel Aviv

Le judoka iranien exilé, Saeid Mollaei, ancien champion du monde des -81kg qui a fui l’Iran en 2019 dans un différend sur la compétition contre des Israéliens est arrivé dimanche14 février dans l’Etat hébreu pour participer au tournoi de Tel Aviv. Après avoir atterri, il a été emmené dans un hôtel en quarantaine avant la compétition. Saeid Mollaei a changé de nationalité et reçu le statut de réfugié mongolien, cela a été approuvé en 2020 par le Comité international olympique.

Saeid Mollaei, qui allait affronter l’Israélien Sagi Muki en finale des -81kg en 2019, a déclaré à l’IJF qu’il avait cédé à la pression et avait délibérément perdu contre le Belge Matthias Casse en demi-finale pour éviter d’avoir à affronter l’athlète israélien qui a fini par remporter l’or. Maintenant, les deux peuvent s’affronter dans le concours de Tel Aviv. Sagi Muki a affirmé qu’il serait heureux d’être opposé à Saeid Mollaei, qui est devenu un ami personnel. « C’est un excellent message pour le monde », a-t-il souligné à la radio publique Kan. « C’est quelque chose qui peut même rapprocher l’Iran d’Israël. Cela montre simplement comment le sport peut rassembler les gens et briser les frontières. »

Gabriel Attal