(Crédit: Wikimedia Commons)

Les synagogues et magasins pourraient tous rouvrir dimanche en Israël

Des centres commerciaux, des gymnases, des hôtels et d’autres bâtiments accueillant du public pourraient être ouverts aux vaccinés au début de la semaine prochaine, tandis que les magasins de rue et les lieux de culte pourraient être ouverts au grand public, selon les chaînes de télévisions israéliennes. Le cabinet coronavirus s’est réuni dimanche 14 février pour discuter d’un plan visant à rouvrir davantage l’économie après le confinement de plus de cinq semaines alors que les taux d’infection quotidiens continuaient de baisser. La réunion s’est terminée sans décision et une nouvelle se tiendra de nouveau ce lundi.

Selon le plan gouvernemental actuel, le 23 février, les magasins de rue et les synagogues pourraient être rouverts à tout le public, ainsi que les classes de CM2 et de 6e et de Première et de Terminale dans les zones à faible infection, d’après Channel 12. Pour les vaccinés, les centres commerciaux, les marchés, les gymnases, les piscines, les musées et les hôtels (sans salle à manger) seraient rouverts. Les rassemblements seraient limités à 10 à l’intérieur et 20 à l’extérieur. Dans la deuxième étape, le 9 mars, les élèves de la 5e à la Seconde dans les zones à faible infection et les villes et villages modérément infectés où plus de 70% de la population est vaccinée reprendraient les cours en présentiel. Certains cafés et restaurants seraient rouverts à la population générale. Pour les vaccinés, des restaurants, des hôtels avec buffets, des salles d’événements, des conférences et d’autres attractions seraient accessibles. Les rassemblements autorisés seraient étendus à 20 à l’intérieur et 50 à l’extérieur. Plus de 3,8 millions d’Israéliens ont reçu la première dose du vaccin et 2,5 millions – plus d’un quart de la population – ont reçu les deux vaccins.

Gabriel Attal