(Crédit: Moderna Inc)

L’Agence du médicament pointe « des signaux à surveiller » pour les vaccins d’AstraZeneca et Pfizer

L’Agence du médicament ANSM a pointé jeudi 11 février « des signaux à surveiller » pour les vaccins d’AstraZeneca et Pfizer/BioNTech. Les 73 cas d’hypertension artérielle, de courte durée, déclarés depuis le début de la vaccination avec le vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19, ne remettent pas en cause sa sécurité, mais « constitue un signal qui doit être surveillé », a estimé l’ANSM. Pour le vaccin du laboratoire britannique AstraZeneca, destiné au moins de 65 ans, l’ANSM relève « un signal potentiel », avec 149 déclarations de syndromes grippaux, souvent de forte intensité (fièvre élevée, courbature, maux de tête), touchant pour la plupart des professionnels de santé d’âge moyen de 34 ans, parmi les quelque 10.000 personnes vaccinées entre le 6 et le 10 février. « Ces effets indésirables sont connus et décrits avec les vaccins », indique l’ANSM. Pour le vaccin Moderna, « à ce jour il n’y a pas de signal de sécurité », selon l’Agence du médicament.

Gabriel Attal