(Crédit: DR)

Antoine Bondaz sur Radio J: « Pour le vaccin, la Chine se concentre sur les pays en développement »

Le chargé de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique, Antoine Bondaz, était l’invité de Steve Nadjar dans le journal de 14h de Radio J ce jeudi après-midi. Il est revenu sur les conclusions de l’équipe d’experts de l’OMS sur l’origine de la pandémie de coronavirus et sur la diplomatie du vaccin. « L’objectif politique est de mettre en avant la supériorité du système de gouvernance chinois, de faire de la Chine non pas la responsable de la pandémie mais le premier pays à avoir fait face et avoir lutté, contrôlé la pandémie et qui serait désormais le pays capable de fournir des vaccins au reste de la communauté internationale. En cela, les autorités chinoises se concentrent, non pas sur les pays développés, mais avant tout sur les pays en développement depuis des mois. Les essais cliniques ont eu lieu par exemple au Brésil, en Indonésie, au Maroc. Ces pays sont les premiers à recevoir des doses de vaccin chinois. La Chine met en avant un argument extrêmement simple: présenter les vaccins de Pfizer, Moderna comme des vaccins de riches, pour les riches alors que la Chine, elle, mettrait sur la table des vaccins pour l’ensemble de la communauté internationale », a déclaré Antoine Bondaz.

Gabriel Attal