(Crédit: GPO)

Yuli Edelstein: Israël réfléchit à une loi exigeant que les professeurs se fassent vacciner

Le ministre israélien de la Santé, Yuli Edelstein, a déclaré ce mercredi que le gouvernement envisageait d’adopter une loi obligeant les enseignants à se faire vacciner – ou à se faire tester fréquemment à leur guise. L’ancien président de la Knesset déclare que « personne n’a le droit de mettre en danger les enfants d’Israël ». « Ceux qui ne veulent pas se faire vacciner seront obligés de se faire tester souvent, peut-être à leurs propres frais », a t-il expliqué.

Yuli Edelstein a également affirmé que les fêtes de Pourim de cette année (25, 26 et 27 février), généralement marquées par des célébrations bruyantes, verront « la joie très limitée, sans rassemblements, sans danse et sans masques de Pourim, mais plutôt avec les masques auxquels nous nous sommes habitués ». Il a précisé qu’une décision finale n’avait pas encore été prise.

Le ministre de la Santé a critiqué la conduite de certaines parties du gouvernement face à la crise du coronavirus. « C’est un gâchis. Je ne sais pas comment m’assurer que, dans le gouvernement actuel, dans le contexte des atteintes à la vie privée et des élections, les décisions seront prises comme recommandé par le ministère de la Santé. » Il indiqué qu’une grande partie de la responsabilité passe entre les mains des citoyens: « Les dangers sont clairs pour tout le monde, et chacun doit se souvenir des règles. Nous connaissons tous une personne gravement malade ou une personne décédée du virus. »

Gabriel Attal