(Crédit: YouTube)

Le parti sioniste religieux signe un accord avec le Likoud pour le partage des voix excédentaires

Le Likoud a signé ce mercredi un accord avec l’alliance religieuse sioniste d’extrême droite dirigée par Bezalel Smotrich et Itamar Ben-Gvir avant les élections du 23 mars. Selon cet accord, les partis combineront leur excès de voix. Les accords de partage des voix, qui sont largement utilisés dans les élections israéliennes, permettent aux partis de s’assurer que les votes supplémentaires qu’ils remportent et qui ne correspondent pas à un siège à la Knesset ne se perdent pas. Au lieu de cela, un parti transfère ces votes à un autre parti par le biais d’un accord spécial. En vertu de la loi, les votes restants combinés vont au parti le plus proche de remporter un autre siège – et sont souvent suffisants pour ajouter ce siège à son décompte, rendant les votes potentiellement décisifs dans une course serrée. Ces accords ne comptent que si les deux partis franchissent le seuil électoral de 3,25% des voix.

Gabriel Attal