(Crédit: capture d'écran YouTube)

La vente d’avions furtifs F-35 sera conclue, selon l’ambassadeur des Emirats Arabes Unis aux Etats-Unis

L’ambassadeur des Émirats Arabes Unis (EAU) aux Etats-Unis, Yousef Al Otaiba, a déclaré qu’il était convaincu que la vente d’avions furtifs F-35 à son pays serait acceptée après un examen par l’administration du président Joe Biden de certaines ventes d’armes en attente à des alliés américains. Les EAU avaient, lors du dernier jour du mandat de Donald Trump, signé des accords pour acheter jusqu’à 50 avions F-35, 18 drones armés et d’autres équipements de défense dans le cadre d’un accord d’une valeur de 23 milliards de dollars. « Si vous allez avoir moins de présence et moins d’implication au Moyen-Orient, vous ne pouvez pas en même temps retirer des outils à vos partenaires qui sont censés faire plus », a affirmé le diplomate émirati.

Gabriel Attal