(Crédit: DR)

Moshe Ya’alon ne se présentera pas aux élections israéliennes

L’ancien ministre israélien de la Défense, Moshe Ya’alon, a annoncé ce lundi qu’il ne se présenterait pas aux élections législatives du 23 mars. Le chef du parti Telem s’est présenté avec Kakhol lavan lors des trois dernières élections après avoir quitté le Likoud dans un différend avec le Premier ministre, Benyamin Netanyahou. 

Moshe Ya’alon a décliné l’offre du chef de Yesh Atid, Yaïr Lapid, de rejoindre son parti et a plutôt tenté de faire fonctionner Telem de manière indépendante. « Je pensais qu’avec Telem fonctionnant seul, nous pourrions augmenter la taille du camp de changement », a déclaré Ya’alon. « Cette hypothèse s’est avérée fausse. Les circonstances politiques actuelles exigent que Telem et moi ne nous présentions pas aux prochaines élections. »

Yaalon a appelé les électeurs israéliens à « ouvrir les yeux et à s’assurer que vous ne donnez pas votre vote à quelqu’un qui abandonnera l’espoir du changement afin de siéger [dans un gouvernement] sous l’ombre d’une personne sous inculpation pénale. Donnez vos votes à des dirigeants libres de tout soupçon. »

Gabriel Attal