(Crédit: Twitter)

Mohammad Zarif: « Nous sommes prêts à respecter nos engagements lorsque les Etats-Unis le feront aussi »

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif a rencontré son homologue turc, Mevlut Cavusoglu, à Istanbul ce vendredi. « La demande des États-Unis d’abroger nos mesures pour faire avancer le programme nucléaire ne sera acceptée que lorsque Washington aura levé les sanctions », a déclaré le chef de la diplomatie iranienne lors d’une conférence de presse. « Nous sommes prêts à respecter nos engagements (prévus dans l’accord) lorsque les Etats-Unis le feront aussi », a t-il ajouté.

« Nous avons soutenu dès le début l’accord sur le nucléaire iranien. L’administration Trump s’est malheureusement retirée de cet accord. J’espère que l’administration Biden y reviendra et que les sanctions contre l’Iran, pays frère, pourront être levées », a affirmé le ministre turc des Affaires étrangères turc. « La visite de Zarif en Turquie envoie un message à Washington indiquant que les tensions entre Ankara et Téhéran concernant la région du Caucase sont terminées », a expliqué le Dr Chai Eitan Cohen Inrojek, chercheur turc moderne à l’Institut de stratégie et de sécurité de Jérusalem et au Centre Moshe Dayan de l’Université Tel Aviv. « La Turquie souhaite voir la levée des sanctions américaines contre l’Iran pour accroître le commerce entre les deux pays », a-t-il précisé.

Gabriel Attal