(Crédit: Wikimedia Commons)

Les Etats-Unis suspendent la vente d’avions furtifs F-35 aux Emirats Arabes Unis

L’administration Biden a suspendu temporairement plusieurs grandes ventes d’armes à l’étranger initiées par l’ancien président américain, Donald Trump, y compris l’accord visant à fournir 50 avions de combat avancés F-35 aux Émirats Arabes Unis (EAU), qui a été accéléré par Washington après qu’Abu Dhabi a accepté de normaliser ses relations avec Israël. Outre le transfert d’avions furtifs F-35 vers les EAU d’une valeur de 23 milliards de dollars, un autre accord suspendu est le projet de vente d’armes à l’Arabie Saoudite. Les deux ventes ont été durement critiquées par les démocrates au Congrès. « Le département suspend temporairement la mise en œuvre de certains transferts et ventes de défense américains en attente dans le cadre des ventes militaires étrangères et des ventes commerciales directes pour permettre aux nouveaux dirigeants de les examiner », a déclaré le département d’État dans un communiqué. Les responsables émiratis et saoudiens n’ont pas encore réagi à ces annonces.

Gabriel Attal