(Crédit: Mark Neiman/GPO)

Les 4 partis arabes ne se présenteront probablement pas ensemble aux élections du 23 mars en Israël

Des élus de trois des quatre partis arabes qui composent la Liste commune ont déclaré mercredi soir que les négociations pour maintenir l’unité du bloc avaient échoué, ce qui rend probable qu’ils ne se présenteront pas ensemble aux élections législatives du 23 mars. « Nous avons échoué, malheureusement. La Liste conjointe ne continuera pas dans sa liste actuelle », a déclaré le député Balad, Mtanes Shehadeh, ajoutant plus tard: « À ce stade, nous ne pouvons pas continuer en tant que liste conjointe en raison de nos différences politiques fondamentales. »

Les tensions entre les quatre partis arabes avaient augmenté régulièrement au cours des derniers mois, alimentées par le chef du parti Ra’am, Mansour Abbas. Il avait publiquement poursuivi des liens plus étroits avec le Premier ministre, Benyamin Netanyahou, une décision perçue par ses collègues de la Liste conjointe comme étant hors de propos. « La Liste commune se poursuit sans Mansour Abbas, qui a choisi le côté de Bibi, pas la communauté arabe », a affirmé le chef du parti Balad, Sami Abu Shehadeh. « Ceux qui défient le consensus arabe paieront un lourd tribut. »

Gabriel Attal