(Crédit: DR)

La Jordanie presse Israël de vacciner les Palestiniens

Le roi Abdallah II de Jordanie a déclaré ce jeudi que l’incapacité d’Israël à fournir des vaccins aux Palestiniens de Judée-Samarie ou de la bande de Gaza était contre-productive pour l’Etat hébreu. « Les Israéliens ont eu un déploiement très réussi du vaccin, mais pas les Palestiniens », a affirmé le roi Abdallah au Forum économique mondial annuel de Davos, en Suisse. « Vous ne pouvez pas vacciner une partie de votre société et pas l’autre et penser que vous allez être en sécurité », a-t-il ajouté par vidéoconférence. « C’est la leçon numéro un que le coronavirus nous a enseignée. »

Plus tôt ce mois-ci, l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) a exhorté la communauté internationale « à demander des comptes à Israël » et à veiller à ce qu’il fournisse des vaccins à « tous les Palestiniens vivant sous l’occupation israélienne ». Cependant, selon les accords d’Oslo, l’Autorité Palestinienne (AP) est responsable des soins de santé de sa propre population.

Gabriel Attal