(Crédit: Twitter)

Yaïr Lapid rentre des Etats-Unis après des entretiens avec des conseillers démocrates

L’une des dernières personnes à entrer dans le pays avant la fermeture de l’aéroport à minuit lundi était le chef de l’opposition Yaïr Lapid. Le chef du parti Yesh Atid qui était aux États-Unis depuis jeudi pour des consultations avec des stratèges politiques américains, est rentré en Israël avant 18h lundi soir. L’ancien ministre israélien des Finances prévoit de tenter de recréer le succès des démocrates à obtenir le vote malgré la pandémie, en utilisant des campagnes de porte-à-porte et de petites réunions en plein air, en personne et virtuellement, à la place de grands rassemblements interdits par les restrictions des coronavirus. Yesh Atid s’intéresse également spécifiquement au succès des démocrates lors du second tour de la sénatiorale en Géorgie, où ils ont réussi à gagner en concentrant leurs efforts sur des partisans potentiels ou probables plutôt que d’essayer de convaincre des électeurs indécis ou de retourner ceux qui votent pour d’autres partis. On ne sait pas pourquoi Lapid a dû se rendre aux États-Unis pour les réunions avec les conseillers, bien qu’il soit possible qu’il ait également utilisé le voyage pour collecter des fonds

Gabriel Attal