(Crédit: capture d'écran Facebook)

Merav Michaeli élue à la tête du Parti travailliste israélien

La députée Merav Michaeli a remporté dimanche 24 janvier la primaire du Parti travailliste israélien avec 77% des voix. 9 651 personnes ont voté sur plus de 37 000 membres inscrits du parti. Avi Shaked, un allié du chef travailliste sortant Amir Peretz, a obtenu 19,08% des voix. Gil Beilin, le fils de l’ancien ministre Yossi Beilin, a recueilli 2,37% des suffrages, tandis que cinq autres candidats ont terminé en dessous de 1%. « Mes amis, il est maintenant temps de rentrer à la maison », a déclaré Michaeli dans son discours de victoire. « Vous, à qui ils ont menti et trompé et pris votre vote, rentrez chez vous. Venez dans une maison de vérité. » Ces propos semblaient viser Amir Peretz, qui avait promis à plusieurs reprises de ne pas rejoindre un gouvernement dirigé par Benyamin Netanyahou, mais l’avait finalement fait après les élections de mars 2020. « Le parti travailliste est toujours coincé dans la boue et j’ai la mission de le sauver et de le reconstruire », a ajouté Merav Michaeli. Elle a annoncé ce lundi matin que son parti quittait le gouvernement.

Gabriel Attal