(Crédit: Amos Ben Gershom/GPO)

Le Maroc, 2e pays arabe à promouvoir la lutte contre l’antisémitisme et l’antisionisme

Une institution marocaine a, avec le soutien officiel du gouvernement, signé un accord avec le département d’État américain pour lutter contre l’antisémitisme et l’antisionisme, le deuxième accord de ce type au Moyen-Orient arabe. L’accord signé vendredi par El Mehdi Boudra, le président de l’Association Mimouna, et Elan Carr, l’envoyé du département d’État pour lutter contre l’antisémitisme, signale l’ambition de grande envergure des accords d’Abraham de l’administration Trump, de normaliser chez les Arabes l’acceptation d’Israël, mais également du sionisme.

Le mémorandum d’accord indique que les parties « ont l’intention de travailler ensemble pour partager et promouvoir les meilleures pratiques pour lutter contre toutes les formes d’antisémitisme, y compris l’antisionisme et la délégitimation de l’État d’Israël » et « pour combattre d’autres types d’intolérance et de haine, dont l’islamophobie ».

Gabriel Attal