(Crédit: DR)

Le vaccin de Pfizer réduit la propagation du coronavirus selon des données israéliennes

La recherche israélienne montre que le vaccin contre le coronavirus fabriqué par Pfizer protège non seulement les personnes vaccinées de contracter la Covid-19, il aide également à empêcher les personnes immunisées de propager la maladie à d’autres. Les recherches cliniques menées par le plus grand fonds de santé israélien Clalit ont montré une baisse significative des infections chez 200 000 personnes âgées de 60 ans et plus de deux semaines après les premières vaccinations. Les 200 000 personnes impliquées dans la recherche n’ont pas toutes été vaccinées. Le professeur Ran Balicer, responsable de l’innovation chez Clalit, affirme qu’il n’y a aucun effet visible sur les taux d’infection généraux pendant les jours 5 à 12 après l’administration de la première dose de la vaccination en deux étapes. Selon les données, il y avait une légère baisse de la morbidité au jour 13, mais au jour 14, il y avait une baisse de 33% dans la propagation de la maladie entre ceux qui étaient vaccinés et ceux qui ne l’étaient pas.

Gabriel Attal