(Crédit: DR)

Le chef du parti travailliste Amir Peretz se retire de la vie politique

Le chef du parti travailliste, Amir Peretz, a annoncé ce mercredi qu’il ne se présenterait pas aux prochaines élections du 23 mars, alors que son parti est mal placé selon les sondages. « Je continuerai à travailler pour le public israélien par amour de l’humanité et par une grande foi dans la nécessité de rassembler toutes les parties de la nation, à un moment où la scission interne menace de renverser les fondations sur lesquelles la société israélienne a été construite », a déclaré Amir Peretz dans un communiqué. « Toute ma vie, j’ai agi à partir d’un sens de la mission et de l’exemple personnel et c’est ainsi que j’ai l’intention de continuer à me conduire », a-t-il ajouté. Peretz a également indiqué que le juge à la retraite Yaacov Shimoni dirigerait le comité électoral du parti, « pour assurer un processus démocratique, juste, transparent et complètement indépendant », selon le communiqué.

Gabriel Attal