(Crédit: médias arabes)

57 morts dans les frappes aériennes d’Israël en Syrie à l’est de du pays

Les frappes aériennes attribuées à Israël en Syrie dans la nuit du mardi 12 janvier au mercredi 13 janvier ont tué 57 combattants selon l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme (OSDH). Les raids ont tué 14 membres des forces du régime et 43 combattants rattachés à des milices pro-Iran, parmi lesquels 16 Irakiens, selon l’OSDH, précisant qu’il s’agissait des frappes « les plus meurtrières » jamais menées par Israël dans une Syrie en guerre depuis 2011. Les frappes attribuées à l’Etat hébreu ont visé des positions militaires.

Gabriel Attal