(Crédit: DR)

Ramin Parham sur Radio J: « Al Masri a bien été la cible d’un assassinat le 7 août 2020 à Téhéran »

L’écrivain spécialiste de l’Iran, Ramin Parham, était l’invité de Steve Nadjar dans le journal de 14h de Radio J ce mardi après-midi. il est revenu sur les révélations que devraient faire le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo sur le soutien de l’Iran à Al-Qaïda. « Ce qui est clair, ce que l’on lit dans la presse, c’est qu’il s’agit de révéler des informations sur les relations entre le régime chiite iranien et Al-Qaïda, d’obédience sunnite. Certains parlent d’alliance contre nature, d’autres rejettent ces informations. Ce qui est clair, c’est que le nommé Al Masri, numéro 2 d’Al-Qaïda, a bien été la cible d’un assassinat le 7 août 2020 dans un quartier très sécurisé en plein cœur de Téhéran. Un quartier qui selon d’autres informations qui était également utilisé en son temps pour héberger un certain Imad Moughniyeh, le Libanais, chef des opérations du Hezbollah libanais et Al-Mouhandis, ou l’ingénieur, qui a été également la cible d’un assassinat il y a un an aux côtés de Qassem Soleimani », a déclaré Ramin Parham. L’écrivain a expliqué que l’intérêt d’une telle alliance: « Cela leur donne un levier de pouvoir sur ces organisation d’accueillir sur leur territoire le numéro 2 d’Al-Qaïda et sa fille, qui était l’épouse d’un des fils Ben Laden. Cela leur donne un moyen pour les renseignements du régime de surveiller les contacts, de mettre sous écoute, mieux connaitre la structure d’Al-Qaïda pour pouvoir s’en servie le moment venu. »

Gabriel Attal