(Crédit: Twitter)

Mike Pompeo prévoit de divulguer des informations montrant le soutien iranien à Al-Qaïda

Le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, prévoit d’accuser publiquement l’Iran de liens avec Al-Qaïda dans les derniers jours de la présidence Trump, selon l’agence de presse Reuters. Le chef de la diplomatie a l’intention d’utiliser des renseignements américains récemment déclassifiés dans l’annonce, citant « deux personnes familières avec le sujet ». Il devrait divulguer des détails sur l’Iran qui aurait abrité les dirigeants d’Al-Qaïda et soutenu le groupe terroriste, selon le rapport. Pompeo devrait porter certaines des accusations lors d’un discours prononcé mardi devant le National Press Club à Washington. Pompeo a porté des accusations de liens iraniens avec Al-Qaïda dans le passé, mais sans citer de preuves. L’annonce compliquerait probablement davantage l’objectif déclaré de la nouvelle administration Biden de se réengager avec Téhéran.

Gabriel Attal