(Crédit: DR)

7 nouvelles personnes interpellées dans l’enquête sur l’assassinat de Samuel Paty

Sept nouvelles interpellations ont été menées ce matin dans l’enquête sur l’assassinat de Samuel Paty, l’enseignant décapité le 16 octobre. Il s’agit de personnes qui ont été en contact avec Abdoullakh Anzorov sur les réseaux sociaux, selon France Télévisions. Placées en garde à vue, ces personnes, dont certains sont d’origine tchéchène comme le terroriste, ont été interpellées à Toulouse, Lyon, Rouen, Besançon, en Seine-et-Marne et dans le Maine-et-Loire.

En décembre 2020, cinq hommes âgés de 18 à 21 ans et d’origine tchétchène, soupçonnés d’avoir eu des contacts avec l’assaillant, avaient été libérés à l’issue de leur garde à vue sans poursuite à ce stade. Au total, quatorze personnes sont mises en examen dans l’enquête sur l’assassinat de Samuel Paty, 47 ans, décapité près de son collège à Conflans-Sainte-Honorine pour avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves.

Gabriel Attal