(Crédit: DR)

Une étude de Pfizer montre que le vaccin fonctionnerait contre le variant britannique

De nouvelles recherches suggèrent que le vaccin contre le coronavirus de Pfizer/BioNTech peut protéger contre les deux variants du virus britannique et sud africain. Ces variantes sont une source de préoccupation mondiale. La plupart des vaccins déployés dans le monde entraînent le corps à reconnaître cette protéine de pointe et à la combattre. Pfizer a fait équipe avec des chercheurs de la branche médicale de l’Université du Texas à Galveston pour des tests de laboratoire afin de voir si la mutation affectait la capacité de son vaccin à protéger contre la maladie. Ils ont utilisé des échantillons de sang de 20 personnes ayant reçu le vaccin, fabriqué par Pfizer et son partenaire allemand BioNTech, lors d’une vaste étude des injections. Les anticorps de ces vaccinés ont réussi à repousser le virus, selon l’étude publiée jeudi soir sur un site en ligne pour les chercheurs. L’étude est préliminaire et n’a pas encore été revue par des experts, une étape clé pour la recherche médicale.

Gabriel Attal