La Radio Juive

Le Capitole envahi par des partisans de Donald Trump, une morte et 52 arrêtés

(Crédit: DR)

Scènes de chaos au Capitole dans la nuit du mercredi 6 janvier au jeudi 7 janvier. Des partisans de Donald Trump ont envahi l’enceinte, une femme, Ashli Babbitt, a été tuée par balle lors de ces violences. Elle était une ardente partisane du président et vivait dans le sud de la Californie. Militaire pendant 14 ans, elle a effectué quatre déploiements avec l’armée de l’air américaine.

Des milliers de manifestants favorables au président Donald Trump ont envahi pendant plusieurs heures hier le Capitole. Les parlementaires et leurs employés ont été exfiltrés par des policiers en armes. Le vice-président Mike Pence a été évacué de la chambre du Sénat par les agents des services secrets américains. La police a utilisé des gaz lacrymogènes contre les supporters de Donald Trump. 52 personnes ont été arrêtées.

Le maire de Washington a décrété un couvre feu à partir de 18h. C’est au Capitole que se déroulait la séance du congrès pour entériner la victoire de Joe Biden. Avant cette intrusion à l’intérieur du Capitole, les partisans de Donald Trump avaient manifesté dans la capitale fédérale. L’actuel locataire de la Maison Blanche, pour encore deux semaines, a lancé: « Nous ne concèderons jamais la défaite. Nous avons remporté cette élection, et nous l’avons remporté largement. »

Les condamnations sont unanimes. Les ministres songent désormais à utiliser le 25ème amendement pour destituer Donald Trump. Après cette interruption de plusieurs heures le congrès vient de reprendre sa séance de certification de la victoire de Joe Biden. Le vice-président Mike Pence, s’exprimant à l’ouverture de la séance, a regretté un « jour sombre » et condamné les « violences ».

Christophe Dard

LE 07-01-21 - 09:35