(Crédit: DR)

L’Arabie Saoudite ouvre son espace aérien et ses frontières au Qatar

L’Arabie Saoudite a rouvert son espace aérien et ses frontières terrestres et maritimes lundi 4 janvier au Qatar, après plus de trois ans de rupture des liens diplomatiques entre les deux pays du Golfe. « Sur la base d’une proposition de l’émir du Koweït, cheikh Nawaf al-Ahmad Al-Sabah, il a été convenu d’ouvrir l’espace aérien ainsi que les frontières terrestres et maritimes entre l’Arabie saoudite et le Qatar à compter de ce soir » lundi, a annoncé cheikh Ahmed Nasser Al-Sabah dans une déclaration télévisée, sans autre précision horaire. Une annonce intervenant alors qu’une réconciliation régionale est à l’ordre du jour au sommet des pays du Golfe ce mardi en Arabie Saoudite. L’Émir Tamim du Qatar se rend en personne dans la capitale saoudienne ce mardi pour y participer. Du jamais vu depuis ce jour de juin 2017 où l’Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unis (EAU), Bahreïn et l’Égypte ont brusquement rompu avec le Qatar, l’accusant d’être favorables aux Frères musulmans dans la région, d’avoir une attitude trop conciliante envers l’Iran ou encore de semer le trouble dans la région. Le riche et ambitieux émirat gazier a toujours démenti et dénoncé le « blocus » dont il se dit victime.

Gabriel Attal