(Crédit: DR)

Jean-Loup Samaan sur Radio J: « Dans la région du Golfe, la politique est toujours une affaire de personnalités »

Le chercheur associé au Middle East Institute de la National University de Singapour, Jean-Loup Samaan, était l’invité de Steve Nadjar dans le journal de 14h de Radio J ce mardi après-midi. Il est revenu sur la décision de l’Arabie Saoudite de rouvrir son espace aérien et ses frontières terrestres et maritimes au Qatar et le sommet du Conseil de coopération des pays du Golfe prévu ce mardi. « Dans la région, la politique est toujours une affaire de personnalités, au plus haut niveau, plus que les institutions. La crise était à l’origine entre les personnalités avec le prince héritier saoudien d’une part, l’émir du Qatar d’autre part mais aussi le prince héritier d’Abu Dhabi, Mohammed Ben Zayed. De la même façon, s’il y a un déblocage de la situation, ce sera via en grande partie via ces personnalités. Tout ce que l’on sait c’est qu’à l’origine c’est le prince héritier saoudien, plus que le roi d’Arabie Saoudite, qui avait été pour ce boycott du Qatar. Cette mise en scène est importante car c’est au niveau des personnalités au plus haut niveau qu’on pourra voir un déblocage. Après il faut voir si on peut aller au delà du symbole, si cela se concrétise par un changement au niveau des institutions, de la coopération que ce soit économique ou militaire », a déclaré Jean-Loup Samaan.

Gabriel Attal