(Crédit: DR)

Donald Trump fait pression sur un officiel pour lui « trouver » 11 780 voix en Géorgie

Le président américain, Donald Trump, a fait pression sur le secrétaire d’État républicain de Géorgie pour qu’il « trouve » suffisamment de votes pour annuler la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle dans cet État, citant à plusieurs reprises des allégations de fraude réfutées et soulevant la perspective d’une « infraction pénale » si les fonctionnaires ne modifiaient pas le décompte des voix, selon un enregistrement de la conversation. L’appel téléphonique avec le secrétaire d’État Brad Raffensperger samedi était la dernière étape d’un effort sans précédent d’un président en exercice pour faire pression sur un responsable de l’État pour qu’il annule le résultat d’une élection.

Le président, qui a refusé d’accepter sa défaite face au nouveau président Joe Biden, a affirmé à plusieurs reprises que Raffensperger pourrait modifier les résultats certifiés. « Tout ce que je veux faire, c’est ceci. Je veux juste trouver 11 780 votes, soit un de plus que ce que nous avons », a déclaré Donald Trump. « Parce que nous avons gagné l’Etat. « La Géorgie a compté ses votes trois fois avant de certifier la victoire de Biden par une marge de 11 779, Raffensperger a noté: « Président Trump, nous avons eu plusieurs poursuites judiciaires et nous avons dû répondre devant les tribunaux aux poursuites et aux affirmations. Nous ne sommes pas d’accord que vous avez gagné. »

Gabriel Attal