(Crédit: Forces de Défense Israéliennes)

L’armée de l’air israélienne révèle avoir attaqué 50 cibles en Syrie en 2020

L’armée de l’air israélienne a mené 50 frappes contre des cibles en Syrie tout au long de l’année 2020, a révélé Tsahal dans son rapport statistique annuel publié ce jeudi. La dernière attaque attribuée à Israël en Syrie a eu lieu mardi, au cours de laquelle un soldat syrien est mort et trois autres ont été blessés. Toujours sur le front syrien, révèle le rapport, deux attaques d’EI (engin explosif improvisé) ont été déjouées. À la frontière libanaise, indique le rapport, le Hezbollah a tenté à deux reprises d’attaquer Israël, et les deux ont été empêchées par les Forces de Défenses Israéliennes.

Sur le front de Gaza, 176 roquettes ont été lancées par des organisations terroristes vers Israël en 2020. Quatre-vingt-dix des roquettes ont atterri en plein champ et 80 ont été interceptées. Un tunnel terroriste le long de la frontière de Gaza a été découvert cette année. Le tunnel a été creusé par le Hamas et menait en Israël. Pendant ce temps, 300 cibles à Gaza ont été touchées par l’armée de l’air. Selon le rapport, environ 1 500 incidents de jets de pierres en Judée-Samarie ont été recensés au cours de l’année écoulée. Il s’agit d’une légère augmentation par rapport à 2019, au cours de laquelle 1 469 incidents ont été signalés. 31 cas d’incidents avec tir réel ont eu lieu en Judée-Samarie au cours de l’année – soit 12 de plus qu’en 2019. Neuf attaques au couteau ont été signalées, trois de moins qu’en 2019.

Gabriel Attal