(Crédit: Fondation Daniel Pearl)

Etats-Unis: nous ne laisserons pas l’assassin de Daniel Pearl échapper à la justice

Les États-Unis « sont prêts à prendre la garde » d’Ahmed Omar Saeed Sheikh, le principal suspect dans l’enlèvement et le meurtre par décapitation du journaliste américain Daniel Pearl en février 2002. Jeffrey A. Rosen, procureur général des États-Unis, a déclaré mardi dans un communiqué que les États-Unis traduiraient Sheikh en justice si un appel visant à rétablir sa condamnation pour meurtre devant une cour provinciale pakistanaise de haut rang échouait. Sheikh, un ressortissant britannique d’origine pakistanaise, a été reconnu coupable et condamné à mort pour avoir tué Pearl, mais sa condamnation a été annulée par un tribunal pakistanais en avril 2020.

Pearl, chef du bureau sud-asiatique du Wall Street Journal, enquêtait sur le financement présumé d’Al-Qaida via des militants basés au Pakistan. Pearl a disparu à Karachi le 23 janvier 2002, alors qu’il se rendait à ce qu’il croyait être une interview, et a été décapité par ses ravisseurs neuf jours plus tard. Une vidéo du meurtre de Pearl par décapitation a été envoyée au consulat américain.

Gabriel Attal