(Crédit: DR)

Israël va devenir indépendant en gaz naturel pour la première fois

Pour la première fois, Israël dépendra de ses propres approvisionnements en gaz naturel, sans avoir besoin de fournisseurs externes, à partir de 2022, a déclaré le ministère de l’Énergie. Actuellement, l’Etat hébreu maintient un approvisionnement en gaz d’urgence en mer dans un bateau d’une unité de regazéification de stockage flottant (FSRU) au large de Hadera. L’annulation de cette unité permettra aux Israéliens d’économiser plus de 250 millions de shekels (environ 63,5 millions d’euros) par an en coûts d’électricité. Israël exploite actuellement deux grands gisements de gaz naturel en mer Méditerranée: Tamar, qui pompe du gaz depuis 2013, et Leviathan, qui a commencé sa production l’année dernière. Une troisième source de gaz, le champ Karish, devrait commencer à produire du gaz au cours de l’année à venir. À ce stade, affirme le ministère de l’Énergie, il n’y aura pas besoin de sauvegardes externes.

Gabriel Attal