(Crédit: archives nationales hollandaises)

La chanteuse israélienne Rika Zaraï est décédée à l’âge de 82 ans

La chanteuse israélienne Rika Zaraï est décédée ce mercredi à l’âge de 82 ans. Née à Jérusalem en 1938, elle avait été projetée sur le devant de la scène à l’âge de 19 ans. Ne parlant que hébreu et anglais, elle a appris le français pour pouvoir chanter en France. Rika Zaraï réussit à se produire à l’Olympia en 1970, 1971 et 1972 en vedette principale. Outre sa carrière musicale, elle s’illustre dans la promotion de la médecine par les plantes à partir des années 1980. Après avoir fait onze années d’étude de la médecine non conventionnelle, elle publie sous son nom en 1985 un livre, rédigé par Dan Franck, Ma médecine naturelle, qui est un grand succès en librairie. Deux millions d’exemplaires ont été écoulés.

L’artiste avait été victime d’un AVC en 2008 qui lui a laissé de lourdes séquelles comme une paralysie du côté gauche de son corps et l’incapacité de s’exprimer normalement mais elle avait retrouvé « une grande partie » de sa mémoire. Au fil des exercices et des efforts, Rika Zaraï a pu récupérer l’usage de la parole avec brio. « Les docteurs m’ont dit que cela relevait du miracle », avait t-elle lâché, heureuse.

Gabriel Attal