(Crédit: Twitter)

Les Etats-Unis « regrettent » l’impasse dans les négociations sur les frontières maritimes entre Israël et le Liban

Le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a exprimé ce mardi ses regrets face à l’impasse dans les négociations sur les frontières maritimes entre Israël et le Liban et a proposé la méditation de Washington. Les deux pays qui restent techniquement en guerre ont ouvert des négociations en octobre après une diplomatie américaine discrète, cherchant à ouvrir la voie à l’exploration pétrolière et gazière offshore recherchée par les deux. « Malheureusement, malgré la bonne volonté des deux côtés, les parties restent très éloignées », a déclaré Mike Pompeo. « Les États-Unis restent prêts à négocier des discussions constructives et exhortent les deux parties à négocier sur la base des revendications maritimes respectives que les deux ont précédemment déposées auprès des Nations Unies. »

Gabriel Attal