(Crédit: capture d'écran YouTube)

Le ministère israélien de la Santé ne parvient pas à convaincre les rabbins orthodoxes de la vaccination

De hauts responsables de la santé, dont le directeur général du ministère de la Santé, Chezy Levy et du coordinateur de la lutte contre le coronavirus Nachman Ash, ont tenu une réunion avec d’éminents rabbins de Bnei Brak pour les convaincre de soutenir publiquement le programme national de vaccination contre le coronavirus, mais n’ont pas obtenu le soutien qu’ils voulaient. Si les rabbins ont soutenu l’idée générale de la vaccination, ils ont également exprimé certaines préoccupations, en particulier que la période d’essai des vaccins disponibles était trop courte pour exclure les effets à long terme et les problèmes futurs qui pourraient survenir. « Vous savez bien qu’une étude de quatre mois n’exclut pas la possibilité qu’il puisse y avoir des problèmes à long terme », a déclaré le Rabbin Yehudah Silman.

Il a également affirmé que jusqu’à 50% des médecins ont déclaré qu’ils n’avaient pas l’intention de se faire vacciner, un chiffre que Levy a rejeté comme étant basé sur les réponses initiales du personnel médical avant d’avoir vu les données complètes des essais. Rav Silman a déclaré aux responsables de la santé que les dirigeants rabbiniques préféraient attendre quelques semaines et s’abstenir de la première série de vaccinations.

Gabriel Attal