(Crédit: DR)

268 000 Israéliens sont tombés dans la pauvreté pendant la pandémie de coronavirus

Le nombre de ménages israéliens en dessous du seuil de pauvreté a augmenté de près de 50% pendant la pandémie de coronavirus, 268 000 personnes tombant dans la misère, selon un rapport publié ce mercredi par la plus grande ONG de lutte contre la pauvreté d’Israël. Selon le rapport annuel sur la pauvreté alternative de Latet, le nombre de ménages israéliens vivant dans la pauvreté est passé de 20,1% à 29,3% en 2020.

Toujours selon le rapport, 850 000 ménages en Israël manquent de logement, d’éducation, de soins de santé et de nourriture essentiels. Au milieu de la pandémie de coronavirus, 422 000 nouveaux foyers israéliens se sont retrouvés en difficulté financière, selon le rapport. Le pourcentage de ménages qui souffrent de difficultés financières est passé de 24,1%, avant la pandémie, à 38,6%.

Gabriel Attal