Image d'illustration d'une centrale nucléaire à Lyon (Crédit: DR)

Les nouvelles centrifugeuses de Natanz « profondément préoccupantes » pour Paris, Londres et Berlin

La France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne ont souligné lundi 7 décembre dans un communiqué que l’installation de trois centrifugeuses avancées à Natanz, en Iran, était « profondément préoccupante ». Dans cette ville du centre réside le principal d’enrichissement d’uranium du pays. Selon les termes de l’accord sur le nucléaire iranien signé en 2015 à Vienne, que Paris, Berlin et Londres s’efforcent de préserver malgré sa dénonciation par les États-Unis, l’Iran n’est pas autorisé à utiliser des centrifugeuses aussi perfectionnées. Les Européens appellent Téhéran à ne pas « mettre en péril l’importante opportunité de revenir à la diplomatie que représente l’arrivée de la nouvelle administration américaine ».

Gabriel Attal