(Crédit: Twitter)

Biden: il est « difficile de dire à quel point » l’assassinat de Fakhrizadeh affectera les relations avec l’Iran

Le nouveau président américain Joe Biden a abordé pour la première fois jeudi soir l’assassinat du scientifique nucléaire iranien, Mohsen Fakhrizadeh, dans une interview sur CNN. Le démocrate a affirmé qu’il était « difficile de dire à quel point » l’assassinat du scientifique affectera ses relations avec Téhéran. Le physicien iranien a été éliminé vendredi dernier près de la capitale.

Joe Biden a également critiqué Donald Trump dans ce dossier et le retrait des Etats-Unis de l’accord en 2018: « Il s’est retiré pour obtenir quelque chose de plus difficile, et qu’ont-ils fait? Ils ont augmenté leur capacité d’avoir du matériel nucléaire. Ils se rapprochent de la capacité d’avoir suffisamment de matériel pour une arme nucléaire. Et il y a les problèmes de missiles », a déclaré le président. « L’essentiel est que nous ne pouvons pas permettre à l’Iran de se doter d’armes nucléaires. »

Gabriel Attal