(Crédit: DR)

La Syrie condamne la visite de Mike Pompeo dans le Golan comme « un acte de provocation »

La Syrie a condamné « dans les termes les plus forts » la visite du secrétaire d’Etat américaine, Mike Pompeo, dans le plateau du Golan jeudi 19 novembre comme « un acte de provocation » avant le départ du président américain, Donald Trump. Damas a lancé qu’il s’agissait « d’une violation grave de notre souveraineté ». Selon elle, la visite viole les résolutions internationales. « De telles visites criminelles encouragent (Israël) à poursuivre sa dangereuse approche hostile », ajoute le communiqué de la Syrie.

Gabriel Attal