(Crédit: Shutterstock)

Israël accuse le Liban d’avoir modifié sa position sur les négociations sur les frontières maritimes

Israël a accusé jeudi 19 novembre le Liban d’avoir changé sa position dans les pourparlers sur les frontières maritimes et a averti que cela pourrait conduire à une « impasse » qui serait dommageable pour toute la région. Les deux pays, qui restent techniquement en guerre, ont ouvert le mois dernier des négociations sur le différend frontalier sous les auspices des États-Unis et de l’ONU pour ouvrir la voie à l’exploration pétrolière et gazière offshore. « Le Liban a changé sa position sur sa frontière maritime avec Israël à sept reprises », a tweeté le ministre de l’Énergie, Yuval Steinitz. « Sa position actuelle contredit non seulement la précédente, mais aussi la position du Liban sur sa frontière maritime avec la Syrie, qui prend en compte les îles libanaises proches de la frontière », a t-il expliqué.

Gabriel Attal