(Crédit: DR)

Le ministre des Affaires étrangères syrien, Walid al-Mouallem, décède à l’âge de 79 ans

Le ministre des Affaires étrangères syrien, Walid al-Mouallem, en poste depuis 2006, est décédé ce lundi à l’âge de 79 ans. Aucun détail n’a été donné sur les circonstances de sa mort mais le chef de la diplomatie était en mauvaise santé depuis plusieurs années et avait des problèmes cardiaques. Walid al-Mouallem, qui a été ambassadeur à Washington pendant neuf ans à partir de 1990 lors des pourparlers de paix intermittents de la Syrie avec Israël, était un proche confident d’Assad connu pour sa loyauté et sa position dure contre l’opposition. « Il était connu pour ses honorables positions patriotiques », a déclaré le gouvernement dans un communiqué, ajoutant qu’il était décédé à l’aube et serait enterré dans la journée de lundi à Damas.

Gabriel Attal