(Crédit: DR)

Le ministre américain de la Justice autorise l’ouverture d’enquêtes sur l’élection présidentielle

Le ministre américain de la Justice, William Barr, a autorisé l’ouverture d’enquêtes sur d’éventuelles irrégularités lors de l’élection présidentielle du 3 novembre alors que Donald Trump a crié à la fraude à de nombreuses reprises depuis le scrutin. L’équipe de campagne du républicain a déposé plusieurs recours, affirmant que les résultats des élections étaient faussés. Les juges ont rejeté des poursuites au Michigan et en Géorgie, et les experts affirment que les efforts juridiques de Donald Trump ont peu de chances de changer le résultat des élections.

William Barr a déclaré aux procureurs lundi 9 novembre que « des affirmations fantaisistes ou farfelues » ne devraient pas être une base d’enquête et sa lettre n’indiquait pas que le ministère de la Justice avait découvert des irrégularités de vote affectant le résultat des élections. Mais il a dit qu’il autorisait les procureurs à « poursuivre des allégations substantielles » d’irrégularités de vote et de dépouillement des bulletins.

Gabriel Attal