(Crédit: Twitter)

L’Iran affirme qu’il ne rouvrira pas les discussions sur l’accord nucléaire avec l’administration Biden

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, a discuté de la question de savoir si l’Iran renégocierait l’accord sur le nucléaire de 2015. L’Iran a critiqué les États-Unis pour avoir violé l’accord et la résolution 2231 de l’ONU, qui le consacre. L’Amérique doit être tenue responsable de cela, indépendamment de l’arrivée d’une nouvelle administration au pouvoir, a déclaré Téhéran. Les États-Unis ont quitté l’accord avec l’Iran en 2018 et Téhéran a rompu certaines de ses obligations concernant le stockage de matières nucléaires enrichies.

Le JCPOA ne peut pas être rouvert, a déclaré le ministère iranien des Affaires étrangères. Interrogé sur le président élu américain Joe Biden et ses déclarations durant la campagne électorale, Khatibzadeh a déclaré que l’Iran ne prêtait pas attention aux débats, aux campagnes et aux groupes de réflexion, mais plutôt à ce qui s’était passé et aux protocoles de l’accord avec l’Iran et à la résolution 2231 de l’ONU.

Gabriel Attal