(Crédit: DR)

Ankara promet de riposter après la dissolution par la France de l’association turque les Loups Gris

Les tensions entre la Turquie et la France se poursuivent. Ankara promet de riposter après la dissolution hier de l’organisation ultra-nationaliste turque Les Loups Gris. Selon Ankara, la décision prise par le gouvernement français mercredi contre ce mouvement qui discrimine et provoque la violence contre les personnes d’origine kurde et arménienne est une « provocation ».  Le ministère turc des Affaires étrangères promet une réplique ferme car « il est nécessaire de protéger la liberté d’expression et de réunion des Turcs de France ». Ankara a ajouté qu’il « n’existe pas de mouvement appelé ‘Les Loups Gris' », qualifiant le mouvement dissous par la France « d’objet imaginaire ». 

Les Loups Gris sont soupçonnés d’avoir mené des actions violentes contre la communauté arménienne dans la région lyonnaise, à Décines. Une inscription « Loups Gris » a notamment été taguée sur le mémorial du génocide et le centre national de la mémoire arménienne dans la nuit de samedi à dimanche dernier. Les membres de ce mouvement utilisent un signe de ralliement: un pouce joint au majeur et à l’annulaire, pour former une tête de loup. Recep Tayyip Erdogan a plusieurs fois fait ce geste lors de meetings.

Christophe Dard