(Crédit: GPO)

Le cabinet coronavirus israélien se réunit à nouveau ce lundi pour discuter de la hausse des amendes

Le cabinet en charge de la lutte contre le coronavirus se réunit à nouveau ce lundi pour discuter de la hausse des amendes pour celles et ceux qui ne respectent pas les restrictions. Adoptée par le gouvernement dimanche, cette mesure sera ensuite débattue à la Knesset. Si la mesure est adoptée, l’amende pour l’ouverture d’un commerce ou d’un espace passerait de 5000 à 10 000 shekels. Celle pour l’organisation d’une fête, d’une conférence, d’une cérémonie, d’un festival, d’un divertissement ou d’un spectacle de 5 000 à 20 000 shekels. Idem pour l’ouverture d’un établissement d’enseignement, autres que les classes de maternelle et de primaires. Les partis orthodoxes, Shas et Judaïsme Unifié de la Torah, ont déjà assuré voter contre cette augmentation des amendes. 

Christophe Dard