(Crédit: DR)

Le renseignement américain accuse l’Iran et la Russie d’avoir tenté d’interférer dans l’élection présidentielle

Le directeur américain du renseignement national, John Ratcliffe, a déclaré mercredi que la Russie et l’Iran avaient tenté d’interférer dans l’élection présidentielle américaine de 2020. « Nous avons confirmé que certaines informations sur l’inscription des électeurs avaient été obtenues par l’Iran, et séparément, par la Russie », a affirmé Ratcliffe lors d’une conférence de presse organisée à la hâte. « Nous avons déjà vu l’Iran envoyer des e-mails frauduleux destinés à intimider les électeurs, à inciter à des troubles sociaux et à nuire au président Trump. » Ratcliffe faisait référence aux e-mails envoyés mercredi et conçus pour donner l’impression qu’ils provenaient du groupe pro-Trump Proud Boys, selon des sources gouvernementales. Des experts extérieurs ont déclaré que si Ratcliffe avait raison, l’Iran essaierait de donner une mauvaise image du président en attirant l’attention sur le soutien et les menaces de groupes parfois violents.

Gabriel Attal