(Crédit: DR)

Emmanuel Macron a rendu hommage à Samuel Paty: « Il est devenu le visage de la République »

L’hommage au professeur d’histoire-géographie, Samuel Paty, assassiné par décapitation vendredi à Conflans-Sainte-Honorine, s’est tenu mercredi soir dans la cour de la Sorbonne. Une cérémonie en présence de 400 personnes dont une centaine d’élèves d’établissements d’Ile-de-France et de nombreuses personnalités politiques. Emmanuel Macron a remis la légion d’honneur à titre posthume à l’enseignant. Le cercueil de Samuel Paty a ensuite été amené dans la cour d’honneur de la Sorbonne, porté par les gardes républicains. Des enseignants et une élève ont ensuite lu divers textes avant une prise de parole d’un quart d’heure du président de la République. « Samuel Paty incarnait la République qui renaît chaque jour dans les salles de classe, la liberté qui se transmet et se perpétue dans les écoles », a déclaré le président.

« Samuel Paty était de ces professeurs que l’on n’oublie pas. De ces humbles qui se remettaient mille fois en question comme pour ce cours sur la liberté de conscience. Samuel Paty incarnait au fond le professeur dont rêvait Jaurès dans cette lettre aux instituteurs qui vient d’être lue, la fermeté unie à la tendresse, celui qui montre la grandeur de la pensée, enseigne le respect, donne à voir ce qu’est la civilisation », a loué Emmanuel Macron.

Le chef de l’Etat a affirmé que la France ne renoncerait pas aux caricatures. L’une des autres images marquantes de cette soirée émouvante est la Tour Eiffel éteinte pendant toute la durée de l’hommage.

Christophe Dard