(Crédit: Twitter)

Le traitement par Israël de la princesse bahreïnite a ouvert la porte à l’accord de paix

L’ancien ministre des Communications israélien, Ayoub Kara, s’est exprimé mardi lors du deuxième Forum économique israélo-palestinien. Il a déclaré que le traitement par Israël de la princesse bahreïnite Fatima bint Khalifa en 2010 avait contribué à ouvrir la voie à l’accord de normalisation entre les deux pays une décennie plus tard. « Je croyais en 2010 que nous avions l’occasion [d’avoir] de bonnes relations avec les États du Golfe », a indiqué Ayoub Kara.

L’ex responsable a rappelé comment, il y a dix ans, il avait aidé à faciliter le traitement de la princesse bahreïnite à l’hôpital Rambam de Haïfa, dans le but de créer une ouverture pour des relations israélo-bahreïnites formalisées. « C’était le début du processus », a ajouté Ayoub Kara.

Gabriel Attal