(Crédit: DR)

Le policier accusé du meurtre du Palestinien Iyad Halak poursuivi pour meurtre involontaire

Le Département israélien des enquêtes policières a informé ce mercredi l’officier de la police des frontières soupçonné d’avoir tué Iyad Halak, de son intention de le poursuivre pour homicide involontaire. Une nouvelle audition de l’agent, dont la date n’a pas encore été fixée, aura lieu avant le dépôt des accusations, a précisé la police. L’officier encourt jusqu’à 12 ans de prison. Iyad Halak, un Palestinien de 32 ans atteint d’autisme, avait été abattu le 30 mai dernier dans la Vieille ville de Jérusalem par la police israélienne qui le croyait armé.

Gabriel Attal